Comment assurer sa moto ?

2.09.2020

Comment assurer sa moto ?

2 septembre 2020 . 
Thélem assurances

Si vous aimez la sensation de liberté que vous procure une balade en moto, vous l’aimerez encore plus avec une moto bien couverte. Que votre futur achat soit une Harley Davidson vintage ou une Suzuki flambant neuve, il est de votre devoir de souscrire à une assurance moto pour vous protéger et protéger les autres. Garantie au tiers, assurance tous risques… Petit récapitulatif de ce qu’il faut faire ou ne pas faire pour assurer votre moto.

Faut-il assurer sa moto ?

Assurer sa moto est obligatoire au regard de la loi. Vous devez a minima l’assurer au tiers, car cette assurance inclut la responsabilité civile pour couvrir les dommages matériels ou corporels causés à un tiers. Cependant, nous vous conseillons vivement de souscrire une assurance tous risques pour votre moto.

L’assurance moto tous risques est la formule qui offre la plus grande couverture : responsabilité civile, vol, incendie, catastrophe naturelle, etc.

Néanmoins, il existe des contrats d’assurance au tiers avantageux : la formule tiers de l’assurance moto Thelem inclut la responsabilité civile, la protection des droits du conducteur et l’assistance.

Sachez également que conduire sans assurer sa moto est considéré comme un délit et que vous êtes donc passible d’une sanction si vous circulez en moto sans assurance.
La sanction peut aller jusqu’à 3 750 € d’amende, un retrait de permis et la confiscation de votre moto si celle-ci n’est pas assurée.

Assurer une moto neuve

L’achat d’une moto neuve représente un coût budgétaire important. Assurez-vous d’avoir la meilleure couverture possible pour protéger ce nouveau bien tout neuf, afin d’être correctement indemnisé en cas de dégâts sur votre moto. Pour cela, privilégiez la formule tous risques pour votre assurance moto.

Cependant, attention : l’assurance tous risques n’inclut pas la garantie protection corporelle, mais celle-ci est très souvent proposée en option.

En cas d’accident, cette garantie couvre les dommages corporels à l’assuré :

  • indemnisation des frais médicaux (hospitalisation, rééducation…),
  • indemnisation du déficit fonctionnel permanent, proportionnellement à la gravité du handicap,
  • versement du capital décès aux proches en cas de décès de l’assuré.

assurer-moto

Si vous ne souscrivez pas une assurance moto comprenant une garantie de protection corporelle, vous devrez assumer seul tous vos frais médicaux qui sont souvent très onéreux. Donc même si votre conduite est irréprochable, mieux vaut prévenir que guérir.

Attention, cette garantie est optionnelle et les modalités de couverture peuvent donc varier d’un assureur à l’autre. Lisez-donc bien les conditions de votre contrat.

Assurer une moto d’occasion

Que ce soit pour des raisons financières ou sentimentales, comme flasher sur un modèle vintage, l’achat d’une moto d’occasion est courant.

Or, ce n’est pas un simple échange entre ancien et nouveau propriétaire. Chaque étape, de l’achat jusqu’à la conduite, doit être mûrement réfléchie et préparée.

S’il est prévu avec le vendeur que vous essayiez la moto avant l’achat, vérifiez que l’assurance moto du vendeur prévoit le prêt de guidon. En effet, pour que vous puissiez pleinement essayer la moto en toute sécurité, vous devez être couvert. C’est l’assurance moto du vendeur qui vous protège lors de l’essai, et si malheureusement celle-ci ne prévoit pas le prêt de guidon, il faudra vous résoudre à l’essayer en simple passager ou à la tester à vos risques et périls…

Avant l’achat, vérifiez tout le volet administratif : immatriculation, factures, réparations, entretien. Le vendeur doit vous fournir tous ces documents.

Le jour de l’achat, nous vous conseillons de souscrire une assurance moto à votre nom avant-même de récupérer votre moto. En effet, l’assurance moto du vendeur vous couvre le jour de l’achat jusqu’à minuit, sauf si le contrat prévoit un conducteur exclusif, ce qui est le cas dans la plupart des contrats d’assurance moto.

Si la moto achetée d’occasion à déjà perdu beaucoup de valeur depuis son achat initial, vous pouvez choisir d’assurer votre moto avec une formule au tiers et des garanties minimales ou intermédiaires. Sinon, assurez-la comme une moto neuve, avec un contrat tous risques.

Une moto d’occasion risque de tomber plus souvent en panne qu’une neuve et certaines pièces auront certainement besoin d’être changées. Assurez-vous donc que l’assistance prévoit éventuellement le remboursement des pièces d’usage.

assurer-moto-occasion

Si vous doutez de la sincérité de votre vendeur, vous pouvez souscrire une assurance moto comprenant une garantie de vice caché. Vous aurez alors 2 ans pour poursuivre votre vendeur si celui-ci vous a caché un défaut sur la moto.

Assurance moto : au tiers ou tous risques ?

Lorsqu’on possède une moto, il est obligatoire de l’assurer. Pour ce faire, la couverture minimale est la garantie responsabilité civile, incluse dans l’assurance aux tiers : elle couvre la responsabilité civile de l’assuré pour les dommages matériels et corporels occasionnés à des tiers. Attention, elle ne protège pas le conducteur. Pour une protection plus complète, choisissez une assurance tous risques

Si certains motards préfèrent justement souscrire des garanties plus complètes en assurance tous risques, l’assurance aux tiers reste aujourd’hui privilégiée par les conducteurs, notamment les jeunes. Mais avec une simple assurance aux tiers, il faut supposer que vous ne subirez jamais le moindre dommage matériel ou corporel.

Une moto étant un véhicule assez coûteux et facilement dommageable lors d’accidents de la route, sachez que l’assurance au tiers ne la protégera pas et ne vous indemnisera pas pour la réparer ou la rembourser.

De même, les risques de subir des dégâts corporels en cas d’accidents sont très grands en moto, il faut donc penser au remboursement de vos frais d’hôpital si vous n’avez pas de garantie Accident de la Vie (GAV).

La formule d’assurance tous risques est la formule la plus complète et présente toutes les garanties essentielles à une conduite en toute sérénité : responsabilité civile, vol, incendie et garantie personnelle du conducteur.

assurer-moto-tiers-tout-risque

Assurance moto : les garanties complémentaires

Si pour des raisons qui vous incombent, vous décidez de souscrire une assurance au tiers, vous pouvez aussi contracter des garanties complémentaires pour vous assurer une meilleure couverture.

Vous pouvez par exemple souscrire une garantie vol/incendie qui couvre votre moto en cas de tentative de vol ou d’incendie. Comme pour toutes les garanties vol, vérifiez en amont les conditions de couverture pour ne pas avoir de mauvaise surprise.

Thelem propose aussi plusieurs autres garanties comme la garantie tempête, grêle, catastrophe naturelle et même une garantie dommage au casque. A vous de construire votre contrat comme bon vous semble !