Virus saisonniers : évitez-les !

13.03.2019

Virus saisonniers : évitez-les !

13 mars 2019 . 
Thélem assurances

Qu’est-ce qu’un virus ?

Un virus est un micro-organisme qui peut déclencher une maladie virale. Certains sont saisonniers : la rhinopharyngite (rhume), la grippe, la bronchite, la bronchiolite du nourrisson, ainsi que la gastroentérite. Ces virus sont contagieux et peuvent se transmettre rapidement : on parle alors d’épidémie. Dans le cas de la grippe, la prévention repose sur la vaccination, notamment chez les plus de 65 ans qui concentrent le taux de mortalité grippal.
Le traitement des virus saisonniers se base sur le repos et la prise de médicaments destinés à soulager les symptômes (fièvre, fatigue, diarrhée…). Les antibiotiques sont inutiles, car ils n’agissent que sur les bactéries !

Comment les virus saisonniers se transmettent-ils ?

Qu’ils soient respiratoires (rhume, grippe, bronchite, bronchiolite) ou intestinaux (gastroentérite), les virus saisonniers se transmettent de trois manières :

  • par le contact direct des mains d’une personne infectée (par exemple en serrant la main) ou par le contact d’objets (poignées de porte, barre de métro, bouton d’ascenseur, couverts, jouets, etc.) contaminés par une personne malade ;
  • par les gouttelettes chargées de virus émises lors de la toux ou d’éternuements (qui restent en suspension dans l’air), par les postillons et la salive de personnes infectées ;
  • par l’air lui-même, particulièrement en milieu confiné (bureaux, chambre, salle d’attente, etc.).

Le plus souvent, la transmission se fait par les doigts contaminés (ayant touché une main ou un objet infecté), quand on se frotte les yeux, le nez ou qu’on porte les doigts à la bouche.

En hiver, nous sommes plus vulnérables aux virus car le froid abaisse nos défenses immunitaires et irrite la muqueuse nasale. De plus, nous restons principalement en intérieur, or la promiscuité favorise la transmission. Pour ne rien arranger, les virus respiratoires résistent mieux au froid !

Les règles d’hygiène pour éviter la contamination

  • Si vous êtes malade, ne serrez pas la main des gens et ne leur faites pas la bise (prévenez-les, au risque de passer pour un grossier personnage !)
  • Lavez-vous les mains plusieurs fois par jour à l’eau et au savon et gardez une solution hydro alcoolique à portée de main
  • Évitez les lieux très fréquentés pendant une épidémie : centres commerciaux, musées, transports en commun
  • Quand vous toussez ou éternuez, couvrez-vous la bouche et le nez au minimum avec votre manche ou un mouchoir à usage unique
  • Privilégiez les mouchoirs jetables. Les mouchoirs en tissu sont certes écologiques, mais ils augmentent le risque de transmission des virus. Si vous y tenez vraiment, gardez-en plusieurs à portée de main et lavez-les après usage à très haute température.
  • Jetez vos mouchoirs immédiatement après usage et lavez-vous les mains après vous être mouché
  • Aérez les pièces de votre logement et de vos bureaux au minimum une fois par jour pendant 10 minutes
  • Si vous avez la grippe ou autre virus potentiellement dangereux pour des personnes fragiles, portez un masque en leur présence (femmes enceintes, jeunes enfants, personnes âgées)

Les chiffres

Les avantages de l’assurance santé Thélem

Bon à savoir : avec le contrat santé Thélem assurances, votre vaccin antigrippal est intégralement remboursé !