Assurance

MOTO

MOTO

Assurance

Je simule mon Assurance auto
1Sélectionnez votre type de véhicule
2Saisissez votre code postal
3Vous avez choisi l'agence  
, vous préférez
Choisissez votre agence

Assurance moto

L’essentiel pour rouler en toute sérénité !

Que vous soyez motard occasionnel ou que vous utilisiez quotidiennement votre 2-roues, notre assurance moto s’adapte à vos besoins en toutes circonstances.
Du scooter au roadster, quelle que soit la cylindrée (> 80cm3), le type, nous vous protégeons vous et votre moto.
Besoin d’un devis d’assurance moto ou d’un conseil personnalisé ? Contactez votre agent Thélem assurances.

Comme pour notre assurance voiture, vous pourrez choisir entre 3 niveaux de formules en fonction de votre usage et de votre budget : Tiers, Tiers Maxi, Tous risques
Toutes nos formules incluent notamment la responsabilité civile, la protection des droits du conducteur et l’assistance. Faites le choix de la formule tiers avec des garanties minimales si vous utilisez votre moto rarement ou qu’elle n’a plus beaucoup de valeur. Vous venez d’acheter une moto neuve, récente ou roulez régulièrement, privilégiez la formule tous risques pour gagner en sérénité.

RESPONSABILITÉ
CIVILE

Cette garantie répond à l’obligation d’assurance. Elle couvre les dommages corporels et matériels causés aux tiers et aux passagers.

DÉFENSE PÉNALE ET RECOURS
SUITE À UN ACCIDENT

Vous êtes accompagné et défendu en cas de poursuites judiciaires suite à un accident.

PROTECTION PERSONNELLE DU CONDUCTEUR (EN OPTIONS)

Suite à un accident, vous êtes garanti jusqu’à 500 000 €.

ASSISTANCE

Notre service d’assistance assure le dépannage, le remorquage du véhicule et le rapatriement des passagers. Un véhicule de remplacement est mis à votre disposition.

VOL

Le vol ou la tentative de vol du véhicule et de ses équipements est garanti.

TEMPÊTE / NEIGE / GRÊLE / CATASTROPHE NATURELLE

Les dommages causés au véhicule par ces évènements climatiques sont pris en charge

DOMMAGES TOUS ACCIDENTS

Quelle que soit la cause ou les circonstances de l’accident, votre véhicule est toujours garanti et les dommages remboursés

DOMMAGES AU CASQUE

Le casque est garanti pour le conducteur et ses passagers.

PROTECTION PERSONNELLE DU CONDUCTEUR

Suite à un accident, vous êtes garanti jusqu’à 500 000 €.

VOUS ÊTES INTÉRESSÉ ? VOUS AVEZ BESOIN D’EN SAVOIR PLUS ?

Lorem Ipsum

LOREM IPSUM

Être toujours là pour vous

290 agences à vos côtés

Dans chacune de nos agences réparties dans le centre et le grand Ouest de la France, un agent est à votre écoute pour établir avec vous une relation de confiance et de proximité.

Comment souscrire l’assurance moto
en quelques clics

POUR EN SAVOIR PLUS SUR L’ASSURANCE MOTO

 

L’assurance moto est-elle obligatoire ? 

 

Au regard de la loi, chaque conducteur de moto a l’obligation de souscrire une assurance moto pour pouvoir prendre la route. Comme pour tout véhicule, il faut a minima souscrire une assurance au tiers qui inclut la responsabilité civile afin de protéger les usagers de la route auxquels l’assuré aurait causé certains dommages matériels et corporels. 

Cette assurance au tiers est la couverture la plus faible mais elle est obligatoire. En effet, une conduite sans assurance est considérée comme un délit. Tout conducteur non assuré s’expose à une sanction pouvant aller jusqu’à 3 750 € d’amende, à un retrait de permis, et à la confiscation de la moto non assurée.  

L’assurance au tiers de Thelem inclut la responsabilité civile, la protection des droits du conducteur et l’assistance. 

Elle ne protège donc pas le conducteur, mais Thelem propose deux autres niveaux plus élevés de couverture pour l’assurance moto :

  • l’assurance moto tous risques qui offre la plus grande couverture (responsabilité civile, vol, incendie, catastrophe naturelle, etc.),
  • l’assurance moto au tiers maxi (lien interne), à mi-chemin entre l’assurance au tiers et l’assurance tous risques. 

 

Quelle assurance moto choisir ? 

 

Thelem propose trois niveaux d’assurance moto selon les besoins du conducteur : 

  • l’assurance au tiers, 
  • l’assurance au tiers maxi,
  • l’assurance tous risques (lien interne). 

Il est judicieux de choisir son niveau de couverture en fonction de la valeur de son véhicule

Dans le cadre de l’achat d’une moto neuve, le plus intéressant est d’avoir la meilleure couverture possible pour être indemnisé en cas de sinistre. Les formules d’assurance tous risques sont alors appropriées pour protéger ce nouveau bien.  

Pour l’achat d’une moto d’occasion, c’est différent. Celui-ci doit être bien préparé : si un essayage de la moto est prévu, l’assurance du vendeur doit prévoir le prêt du guidon pour couvrir l’acheteur durant ce test de conduite

Le niveau de couverture de l’assurance à souscrire dépendra de la valeur de la moto d’occasion. Si elle a déjà perdu beaucoup de valeur depuis son achat initial, l’assurance au tiers suffira et pourra être complétée de garanties minimales ou intermédiaires. 

Si la moto est pratiquement neuve, elle pourra être assurée avec un contrat tous risques. 

L’acheteur peut choisir de souscrire une assurance moto comprenant une garantie de vice caché s’il doute de la sincérité du vendeur lors de la transaction. 

Il est également conseillé, lors de la signature d’un contrat d’assurance moto, de souscrire une option qui prévoit le remboursement des pièces d’usage. En effet, une moto d’occasion risque de tomber plus souvent en panne.

 

Assurance moto : Quelles sont les garanties optionnelles disponibles ? 

 

Une assurance au tiers peut être complétée de plusieurs options pour assurer une couverture plus large

Il est possible de souscrire une garantie vol/incendie qui couvre votre moto en cas de tentative de vol ou d’incendie, ou une garantie tempête/grêle/catastrophe naturelle, et même une garantie dommage au casque

Si l’assuré souhaite couvrir les dommages corporels qui pourraient lui être causés, il faut s’assurer que la garantie protection corporelle soit bien comprise dans la formule ou le cas échéant, souscrire à cette option. 

En cas d’accident, cette garantie couvre les dommages corporels causés à l’assuré

  • indemnisation des frais médicaux (hospitalisation, rééducation…),
  • indemnisation du déficit fonctionnel permanent, proportionnellement à la gravité du handicap, 
  • versement du capital décès aux proches en cas de décès de l’assuré.  

En cas d’accident sans garantie protection corporelle, l’assuré devra assumer seul ses frais médicaux. 

POUR EN SAVOIR PLUS SUR L’ASSURANCE MOTO

 

L’assurance moto est-elle obligatoire ? 

 

Au regard de la loi, chaque conducteur de moto a l’obligation de souscrire une assurance moto pour pouvoir prendre la route. Comme pour tout véhicule, il faut a minima souscrire une assurance au tiers qui inclut la responsabilité civile afin de protéger les usagers de la route auxquels l’assuré aurait causé certains dommages matériels et corporels. 

Cette assurance au tiers est la couverture la plus faible mais elle est obligatoire. En effet, une conduite sans assurance est considérée comme un délit. Tout conducteur non assuré s’expose à une sanction pouvant aller jusqu’à 3 750 € d’amende, à un retrait de permis, et à la confiscation de la moto non assurée.  

L’assurance au tiers de Thelem inclut la responsabilité civile, la protection des droits du conducteur et l’assistance. 

Elle ne protège donc pas le conducteur, mais Thelem propose deux autres niveaux plus élevés de couverture pour l’assurance moto :

  • l’assurance moto tous risques qui offre la plus grande couverture (responsabilité civile, vol, incendie, catastrophe naturelle, etc.),
  • l’assurance moto au tiers maxi (lien interne), à mi-chemin entre l’assurance au tiers et l’assurance tous risques. 

 

Quelle assurance moto choisir ? 

 

Thelem propose trois niveaux d’assurance moto selon les besoins du conducteur : 

  • l’assurance au tiers, 
  • l’assurance au tiers maxi,
  • l’assurance tous risques (lien interne). 

Il est judicieux de choisir son niveau de couverture en fonction de la valeur de son véhicule

Dans le cadre de l’achat d’une moto neuve, le plus intéressant est d’avoir la meilleure couverture possible pour être indemnisé en cas de sinistre. Les formules d’assurance tous risques sont alors appropriées pour protéger ce nouveau bien.  

Pour l’achat d’une moto d’occasion, c’est différent. Celui-ci doit être bien préparé : si un essayage de la moto est prévu, l’assurance du vendeur doit prévoir le prêt du guidon pour couvrir l’acheteur durant ce test de conduite

Le niveau de couverture de l’assurance à souscrire dépendra de la valeur de la moto d’occasion. Si elle a déjà perdu beaucoup de valeur depuis son achat initial, l’assurance au tiers suffira et pourra être complétée de garanties minimales ou intermédiaires. 

Si la moto est pratiquement neuve, elle pourra être assurée avec un contrat tous risques. 

L’acheteur peut choisir de souscrire une assurance moto comprenant une garantie de vice caché s’il doute de la sincérité du vendeur lors de la transaction. 

Il est également conseillé, lors de la signature d’un contrat d’assurance moto, de souscrire une option qui prévoit le remboursement des pièces d’usage. En effet, une moto d’occasion risque de tomber plus souvent en panne.

 

Assurance moto : Quelles sont les garanties optionnelles disponibles ? 

 

Une assurance au tiers peut être complétée de plusieurs options pour assurer une couverture plus large

Il est possible de souscrire une garantie vol/incendie qui couvre votre moto en cas de tentative de vol ou d’incendie, ou une garantie tempête/grêle/catastrophe naturelle, et même une garantie dommage au casque

Si l’assuré souhaite couvrir les dommages corporels qui pourraient lui être causés, il faut s’assurer que la garantie protection corporelle soit bien comprise dans la formule ou le cas échéant, souscrire à cette option. 

En cas d’accident, cette garantie couvre les dommages corporels causés à l’assuré

  • indemnisation des frais médicaux (hospitalisation, rééducation…),
  • indemnisation du déficit fonctionnel permanent, proportionnellement à la gravité du handicap, 
  • versement du capital décès aux proches en cas de décès de l’assuré.  

En cas d’accident sans garantie protection corporelle, l’assuré devra assumer seul ses frais médicaux.