Covid-19 : Vos agences Thélem assurances, ainsi que l’ensemble des collaborateurs, mettent tout en œuvre pour assurer la continuité de nos services. Point sur la situation ›

Stage de sensibilisation routière, reconstituer le capital de points de votre permis de conduire

13.03.2019

Stage de sensibilisation routière, reconstituer le capital de points de votre permis de conduire

13 mars 2019 . 
Thélem assurances

Contenu et déroulement du stage

Le stage, d’une durée minimale de 16 heures, se déroule sur 2 jours consécutifs.
Payant, il est animé par des animateurs diplômés accompagnés d’un psychologue et comprend :

  • Des études de cas d’accidents
  • Un exposé sur les lois physiques et les conséquences sur les véhicules et leur conduite
  • Un questionnaire d’auto-évaluation

A noter : il peut être effectué dans n’importe quel département.

Participation volontaire

Si vous avez commis une infraction au code de la route sanctionnée par un retrait de points, vous pouvez suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière. Il vous permet de récupérer jusqu’à 4 points, sans pouvoir dépasser le plafond de 12 points maximum du permis.

Mais pour pouvoir suivre ce stage, votre permis de conduire doit être toujours valide, c’est-à-dire avoir un solde de points non nul.

A noter : vous ne pouvez suivre qu’un seul stage par an.

Certaines assurances auto proposent des stages de récupération des points du permis de conduire dans leur contrat d’assurance voiture. C’est le cas notamment du pack renfort de notre assurance auto.

Participation obligatoire

Votre participation au stage devient obligatoire :

  • Si vous êtes en période probatoire (période de 2 ou 3 ans durant laquelle votre permis est doté de 6 points)
  • Et que votre infraction entraîne un retrait d’au moins 3 points

Vous disposez alors d’un délai de 4 mois pour effectuer le stage. Le délai court à compter de la réception de la lettre recommandée envoyée par le ministère de l’intérieur.

A noter : si vous n’effectuez pas ce stage obligatoire, vous risquez une amende 135 € et une suspension de votre permis de conduire.

Focus sur un cas particulier : la participation au stage pour éviter une sanction

Le procureur de la République peut vous proposer de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière pour :

Eviter une sanction (amende, suspension de permis…)
Compléter d’autres sanctions en cas notamment de conduite en état d’ivresse ou d’excès de vitesse

A noter : dans ces 2 cas de figure, le suivi du stage ne donne lieu à aucune récupération de points.