Covid-19 : Vos agences Thélem assurances, ainsi que l’ensemble des collaborateurs, mettent tout en œuvre pour assurer la continuité de nos services. Point sur la situation ›

Cartable de votre enfant : faites le bon choix

13.03.2019

Cartable de votre enfant : faites le bon choix

13 mars 2019 . 
Thélem assurances

Un cartable léger

Malgré les efforts de l’éducation nationale (diminution des livres, casiers dans les écoles, actions de prévention…), la tendance est au sur-remplissage des cartables : le cartable moyen d’un enfant pèse 8,5kg, soit l’équivalent d’un pack d’eau !

Avec 30% d’augmentation en 20 ans, les cartables des enfants pèsent de plus en plus lourd. Le choix d’un cartable de bonne qualité est donc indispensable : il doit être léger et solide à la fois.

Autre conseil : pour préserver sa colonne vertébrale et éviter le mal de dos, assurez-vous que votre enfant n’emporte que l’essentiel. Idéalement, le cartable une fois rempli ne devrait pas dépasser 10% du poids de votre enfant.

Un cartable adapté

Cartable classique ou sac à dos, peu importe la forme du moment qu’il possède les caractéristiques suivantes :

  • Deux bretelles larges et rembourrées, ne dépassant pas la largeur du dos de l’enfant
  • Un vrai matelassage arrière pour protéger le dos
  • Une structure solide mais légère (coutures, renforts et tissu résistants)

Les sacs en bandoulière sont à proscrire, car ils induisent un déséquilibre pour la colonne vertébrale. Idem pour les sacs à dos à roulettes : même si la charge ne repose pas directement sur le dos de l’enfant, il sera obligé d’exercer des torsions pour tirer le sac. Retenez que les torsions de la colonne augmentent les risques de scoliose.

Autre élément important : le réglage des bretelles. Pour des raisons de « mode » le plus souvent, les enfants portent leurs sacs à dos/cartables beaucoup trop bas. Porter son sac au niveau des fesses est dommageable pour le dos : cela augmente le poids du cartable en tirant sur les épaules, et accentue la cambrure du dos. Veillez à régler les bretelles de manière à ce que le cartable soit positionné entre les épaules et les fesses.

Un enfant de primaire est en pleine croissance et sa colonne vertébrale ne sera ossifiée qu’à l’âge de 14 ans chez un garçon et 15 ans chez une fille !

Nos conseils

  • Proscrivez les sacs à porter en bandoulière et à roulettes pour les plus jeunes (acceptable au-delà de 15 ans).
  • N’hésitez pas à aider votre enfant à faire son cartable et à le sous-peser avant de partir.
  • Encouragez votre enfant à éviter les charges superflues et à bien répartir les poids dans son cartable.
  • Veillez à ce que votre enfant ne porte pas son sac sur une seule épaule ! Expliquez-lui en quoi cela est dangereux pour lui.
  • Resserrez les bretelles de façon à ce que le cartable colle le plus possible au dos de votre enfant.
  • Renseignez-vous auprès de l’école et des parents d’élèves sur les éventuels dispositifs mis en place pour lutter contre la surcharge des cartables.

Les chiffres