Les intoxications par le gaz

13.03.2019

Les intoxications par le gaz

13 mars 2019 . 
Thélem assurances

Le gaz ménager et le monoxyde de carbone

Le gaz ménager dégage une odeur qui permet de rapidement détecter une fuite. Les intoxications par ce gaz sont donc rares.

Alors que le monoxyde de carbone est inodore, incolore et non irritant, il est donc indécelable par l’homme. Le seul moyen de reconnaître l’intoxication par le monoxyde de carbone, est de détecter les symptômes :

  • Maux de tête
  • Nausées
  • Fatigue
  • Troubles du comportement

Les causes et sources

  • Mauvaise combustion du gaz, charbon, bois et fioul
  • Mauvais état des tuyaux de raccordement
  • Mauvais état des installations de chauffage par combustion : chaudières, cuisinières, cheminées, chauffe-eau…
  • Mauvaise utilisation d’un appareil de chauffage mobile d’appoint

En cas d’urgence

Si une personne de votre entourage est victime d’une intoxication par le gaz :

  • Aérez la pièce
  • Quittez les lieux avec la victime
  • Appelez les secours
  • Consultez un médecin même si vous n’êtes victime d’aucun symptôme
  • Ne retournez pas dans la pièce sans l’autorisation des secours

Nos conseils

Quelques conseils pour éviter l’intoxication par le gaz :

  • Aérez régulièrement toutes les pièces de votre logement
  • Vérifiez le bon état de vos tuyaux de raccordement
  • Faites régulièrement entretenir vos installations de chauffage par un professionnel
  • N’obstruez jamais les bouches de ventilation et grilles d’aération
  • N’utilisez pas d’appareils destinés à l’extérieur dans votre logement
  • Équipez-vous d’un détecteur de monoxyde de carbone

Les chiffres

  • 5 000 accidents de la vie dus à des gaz chaque année
  • 300 décès par an dus au gaz
  • 56% des cas d’intoxication au gaz sont dus au manque d’aération

En savoir plus

  • Dossier de presse « Monoxyde de carbone : un gaz invisible, inodore mais mortel » : inpes.sante.fr