Covid-19 : Vos agences Thélem assurances, ainsi que l’ensemble des collaborateurs, mettent tout en œuvre pour assurer la continuité de nos services. Point sur la situation ›

L’intérêt d’adopter une alimentation équilibrée

13.03.2019

L’intérêt d’adopter une alimentation équilibrée

13 mars 2019 . 
Thélem assurances

Le contexte

Une bonne alimentation est le moyen le plus simple pour rester en bonne santé. Si la malnutrition pose des problèmes dans les pays en développement, certaines maladies liées à des déséquilibres nutritionnels sont apparues en Europe dès les années 60. En matière d’alimentation, les excès sont aussi néfastes que les privations, et la quantité doit s’allier à la qualité.

L’étude des liens entre alimentation et santé a démontré que les deux plus grandes causes de décès (maladies cardiovasculaires et cancers) sont liées à notre façon de manger.

La nutrition n’est pas le seul facteur de bonne santé, mais elle s’inscrit dans un ensemble de comportements qui participent à notre hygiène de vie.

Les risques liés à une mauvaise alimentation

Si vous vous alimentez mal pendant une longue période, des risques liés à cette alimentation peuvent apparaître :

  • Baisse de productivité (liée à un apport insuffisant en sucres lents et/ou un excès de sucres rapides)
  • Retard de développement physique et mental pour les enfants peu ou mal nourris
  • Affaiblissement de l’immunité (risque de tomber malade plus facilement)
  • Ostéoporose (liée au manque de calcium)
  • Obésité (liée à une alimentation trop riche en sucres et graisses)
  • Diabète de type 2 (lié à l’excès de sucre et d’aliments transformés)
  • Maladies cardiovasculaires : cholestérol, hypertension… (liées aux mauvaises graisses et/ou à l’excès de sel)
  • Cancers (liés à des apports insuffisants en antioxydants)

Les bases d’une alimentation équilibrée

  • Variez au maximum vos repas et les catégories d’aliments
  • Mangez au moins 5 fruits et légumes par jour
  • Mangez des féculents à tous les repas, et adaptez la quantité à votre appétit
  • Prenez trois produits laitiers par jour
  • Mangez de la viande, du poisson et des œufs 1 à 2 fois par jour
  • Limitez les matières grasses et préférez l’huile au beurre
  • Buvez de l’eau tout au long de la journée (1,5 L minimum par jour)
  • Limitez le sucre et les produits sucrés

Nos conseils

  • Limitez les produits transformés et essayez de cuisiner vous-même
  • Variez les différentes huiles, et privilégiez notamment les huiles de colza, de noix, d’olive et de noisette, toutes excellentes pour la santé cardiovasculaire
  • Méfiez-vous des graisses cachées contenues dans les produits industriels : biscuits apéritif, pizzas, plats préparés, viennoiseries, biscuits, glaces, barres chocolatées, pâtisseries…
  • Essayez de limiter les graisses saturées contenues dans le fromage, la crème, le beurre, la charcuterie
  • Limitez les sodas, même « light » : une étude a démontré que les boissons aux édulcorants favoriseraient le diabète de type 2
  • Limitez votre consommation de boissons alcoolisées : pas plus de 3 verres par jour pour un homme, 2 pour une femme
  • N’attendez pas d’avoir soif pour vous hydrater !

Les chiffres

  • Cancers et maladies cardio-vasculaires, dont le lien avec l’alimentation est démontré, représentent 55% des décès annuels en France (source : PNNS 2011-2015, site sante.gouv.fr)
  • En France, 17% des enfants de 6 à 17 ans sont en surpoids
  • En moyenne en France, une personne sur deux est en surpoids, et 16% est en situation d’obésité
  • A l’échelle mondiale, la proportion de personnes obèses a doublé depuis 1980 (source : site de l’OMS, dossier « Obésité et surpoids »)

En savoir plus