Et si vous vous mettiez à l’éco-conduite ?

13.03.2019

Et si vous vous mettiez à l’éco-conduite ?

13 mars 2019 . 
Thélem assurances

L’éco-conduite, qu’est ce que c’est ?

L’éco-conduite, également appelée conduite citoyenne, écologique ou conduite responsable, est un mode de conduite automobile écologique et économique adaptée aux moteurs actuels. Cette conduite a un impact significatif sur la consommation de carburant et l’environnement, ainsi que sur la sécurité.

Elle consiste essentiellement à faire tourner le moteur à bas régime et à maintenir une conduite souple et une vitesse stable en évitant au possible les accélérations et les freinages brutaux.
En cette période de crise où le coût du carburant ne cesse de grimper, où le respect de l’environnement devient une nécessité, et où la mortalité sur les routes est en recrudescence, adopter l’éco-conduite est un choix des plus pertinents.

Comment faire en pratique ?

La pratique de l’éco-conduite passe par cinq règles fondamentales :

  • Changer les rapports à bas régime moteur (pour les véhicules à boîte de vitesses manuelle) : plus le moteur tourne vite, plus il consomme de carburant. Pour une consommation la plus faible possible, on recommande de passer à la vitesse supérieure dès 2000 tours/min sur un diesel et 2500 tours/min sur une voiture essence
  • Maintenir une vitesse stable : plus la vitesse d’un véhicule est stable, moins sa consommation est importante
  • Utiliser un régime moteur le plus bas possible : utilisez des rapports de vitesse élevée. Ex : à 50km/h, il vaut mieux être en quatrième ou en cinquième, et non en troisième
  • Anticiper le trafic : cela permettra de maintenir une vitesse stable, d’éviter les freinages brusques, de laisser le véhicule décélérer seul avec un rapport élevé
  • Entretenir son véhicule : vérifiez régulièrement la pression des pneumatiques, l’état des filtres, la géométrie de votre véhicule, respectez les intervalles entre deux vidanges

Nos conseils

  • Organisez vos déplacements à l’avance pour éviter embouteillages et détours
  • Evitez les charges inutiles et placez les bagages les plus lourds le plus bas possible
  • Evitez les galeries de toit qui créent une résistance à l’air (+15% de consommation même à vide)
  • Roulez moins vite : diminuer sa vitesse de 10km/h permet d’économiser 1L de carburant pour 100km
  • En pente, levez le pied de la pédale d’accélérateur
  • Utilisez le frein-moteur plutôt que la pédale de frein
  • Au-delà de 30 secondes d’arrêt, coupez le moteur
  • Respectez les distances de sécurité, vous éviterez ainsi les accélérations et les freinages brusques
  • N’abusez pas de la climatisation qui peut faire consommer jusqu’à 40% de plus en ville
  • Roulez doucement et ne poussez pas les rapports lorsque le moteur est froid (pendant les premiers km)

Les chiffres

  • Des pneumatiques sous-gonflés peuvent entraîner jusqu’à 8% de surconsommation de carburant et sont dangereux pour votre sécurité (risque d’éclatement) (source : ecoconduite.org )
  • Un filtre à air encrassé entraîne une augmentation de la consommation de 3% et une surémission de polluants (source : tsr-ecoconduite.com)
  • L’éco-conduite permet de diminuer de 10 à 15% le risque d’accident (source : preventionroutiere.asso.fr)

En savoir plus