Sièges auto : que choisir ? Que dit la législation ?

13.03.2019

Sièges auto : que choisir ? Que dit la législation ?

13 mars 2019 . 
Thélem assurances

Le contexte

En février 2016, L’Association de Prévention Routière a divulgué les résultats de la plus grande étude jamais réalisée sur la sécurité des enfants en voiture. Cette étude, menée conjointement avec le Laboratoire d’Accidentologie et la marque Bébé Confort, révèle un constat alarmant :

  • 2 enfants sur 3 ne sont pas correctement retenus en voiture. Les causes : un siège auto mal adapté, des erreurs dans son installation, un enfant mal installé, voire pas attaché du tout
  • 48% des enfants ne sont pas correctement installés. Dans la moitié des cas, des défauts graves d’utilisation sont en cause : siège dos à la route positionné face à la route, passage de ceinture inversé, siège non retenu…
  • 4% d’enfants ne sont PAS retenus en voiture

Parmi les erreurs constatées :

  • Avec les sièges auto : tension insuffisante du harnais, harnais vrillé, épaules de l’enfant en dehors du harnais, siège mal attaché (ce type d’erreur diminue grandement avec le système Isofix)…
  • Un passage face à la route prématuré : un enfant positionné avec un siège dos à la route est 5 fois plus en sécurité ! En cas d’accident en face route, 300kg de poids sont infligés à la nuque de votre enfant, contre 50kg en dos route ! Le dos route est recommandé jusqu’à 90cm : environ deux ans et demi
  • Avec les rehausseurs : ceinture de sécurité mal placée (au-dessus des accoudoirs, sous le bras de l’enfant), mauvais réglage du guide sangle supérieur

Le choix du siège auto : la réglementation

Selon le règlement en vigueur (R44-04), les sièges auto sont classés en 5 groupes définis selon le poids de l’enfant (âges théoriques) qu’ils peuvent accueillir :

  • Groupe 0 : de la naissance à 10 kg, soit environ 18 mois
  • Groupe 0+ : de la naissance à 13 kg, soit 2 ans et demi-3 ans
  • Groupe 1 : de 9 à 18 kg, soit 1 an à 5-6 ans
  • Groupe 2 : de 15 à 25 kg, soit 4 à 9 ans
  • Groupe 3 : de 22 à 36 kg, soit 7-8 ans à 12 ans

En juillet 2013, une nouvelle réglementation est entrée en vigueur : la réglementation i-Size ou ECE R129. Cette nouvelle norme européenne impose de faire voyager les enfants dos à la route jusqu’à 15 mois minimum (il est recommandé d’utiliser le dos-route tant que l’enfant l’accepte, vous pouvez le faire jusqu’à 4 ans !) et de généraliser l’utilisation du système Isofix. Selon le R129, les sièges ne sont plus classés par groupe mais homologués selon la taille de l’enfant.

Le dispositif Isofix est devenu obligatoire pour les modèles de véhicules construits depuis février 2006. Ce type de fixation permet de solidariser le siège auto à la structure de la voiture. Il n’est ainsi plus nécessaire d’utiliser la ceinture de sécurité pour fixer le siège auto. Ce dispositif est constitué de deux points d’ancrage situés sur la banquette arrière ou sur le siège passager selon les modèles de voiture. Le siège auto dispose de points d’ancrage qui viennent se clipser sur deux anneaux situés à la base du dossier de la banquette auto.

Le règlement ECE R129 cohabite avec le règlement ECE R44-04 qui continue à s’appliquer pour les véhicules non équipés du système Isofix.

Si votre véhicule est équipé du système Isofix, il vous faut acheter un siège conforme à la nouvelle norme.

Achat et installation du siège : les erreurs à ne pas commettre

  • Avant d’acheter un siège auto, vérifiez qu’il comporte une étiquette orange mentionnant soit la norme ECE R44-04, soit la norme ECE R129
  • N’utilisez jamais un siège auto fabriqué avant 1995 : il ne serait plus aux normes
  • Si vous devez installer un siège dos à la route à l’avant, désactivez impérativement l’airbag
  • Pour les systèmes à harnais, veillez à ce que les sangles passent bien sur les épaules de l’enfant, jamais sous les bras (risque d’éjection)
  • N’achetez jamais un rehausseur sans dossier (risque de glissement)
  • N’achetez pas de matériel d’occasion : un fauteuil accidenté présente des dommages visibles ou invisibles qui le rendent moins efficace
  • N’installez pas d’enfant de moins de 10 ans à l’avant, sauf si c’est votre seule possibilité : la loi le tolère si les sièges arrière sont tous occupés par des enfants plus jeunes, ou s’ils sont dépourvus de ceinture de sécurité
  • Apprenez à votre enfant à positionner la ceinture de sécurité sur son épaule et non sous le bras
  • Vérifiez systématiquement que vos enfants sont bien attachés et que leur ceinture ou leur harnais ne sont pas vrillés
  • Retirez le manteau de votre enfant : une doudoune se comprime en cas de choc et le harnais glisse !

Astuce : Pour savoir si votre enfant de plus de 10 ans a encore besoin d’un rehausseur, effectuez le test suivant : attachez-le sans rehausseur sur le siège arrière. Si la ceinture de sécurité appuie sur son cou plutôt que sur l’épaule, votre enfant a encore besoin d’un rehausseur.

Les chiffres

  • 40 % des accidents mortels chez l’enfant passager surviennent lors de trajets inférieurs à 3 km
  • Même à seulement 50 km/h, un enfant non attaché encourt les mêmes risques que s’il tombait du quatrième étage

Découvrir notre contrat auto

Informations mises à jour en avril 2019