Quelle assurance habitation pour une colocation ?

16.10.2020

Quelle assurance habitation pour une colocation ?

16 octobre 2020 . 
Thélem assurances

Si vous faites partie des 2,5 millions de français qui ont fait le choix de la colocation, vous allez vivre une expérience humaine riche et formatrice, qui vous laissera un très bon souvenir. Mais pour préparer correctement votre venue dans ce nouveau logement partagé, il est essentiel d’être bien assuré, surtout en colocation. Pas de panique, Thelem vous explique tout sur l’assurance habitation pour une colocation.

L’assurance habitation est-elle obligatoire en colocation ?

L’assurance habitation est obligatoire en colocation, comme pour une location classique. A la signature du bail, le bailleur vous demandera une attestation d’assurance habitation, qui contient au minimum la garantie responsabilité civile et une garantie risques locatifs. Cette dernière couvre les dommages en cas d’incendie, de dégâts des eaux ou d’explosion.

Pour une couverture plus complète, il est conseillé de souscrire une assurance multirisques habitation. Elle contient la garantie dommages causés aux biens et aux tiers, en protégeant le logement et les biens qui s’y trouvent. Elle propose aussi une garantie vol, dégât des eaux, catastrophe naturelle, etc.

Colocation : qui souscrit l’assurance habitation ?

Pour souscrire une assurance habitation colocation, deux formules s’offrent à vous : le bail individuel ou le bail collectif.

L’assurance habitation colocation en bail individuel

La première option est de souscrire chacun une assurance habitation individuelle. Le contrat devra mentionner la surface du logement, les meubles ainsi que la responsabilité civile couverte. En cas de sinistre, chaque locataire participera à la réparation des dommages en fonction de sa part de loyer.

Attention, l’assurance habitation colocation en bail individuel ne concerne que les pièces privatives. L’assurance collective est alors conseillée pour les parties communes.

Depuis la loi ALUR de 2014, le propriétaire a aussi la possibilité de souscrire directement une assurance habitation, afin de protéger lui-même le logement qu’il met en location. Cela lui permet de louer son logement plus rapidement et en toute sécurité. Il devra simplement obtenir préalablement l’accord de tous les colocataires et mentionner cette souscription d’assurance dans le bail de location.

L’assurance habitation colocation en bail collectif

Dans le cas d’une colocation, le plus simple reste de souscrire une assurance habitation colocation commune à tous les colocataires.

Le contrat d’assurance colocation est signé par une seule personne mais il faut impérativement mentionner les noms de tous les autres locataires, afin qu’ils bénéficient des mêmes garanties que le titulaire de l’assurance habitation colocation sinon ils ne seront pas couverts en cas de sinistre.

Bien que cette formule soit la plus simple, elle présente un gros inconvénient : la personne qui signe le contrat d’assurance habitation colocation est tenue responsable de tout ce qui pourrait arriver durant la durée du contrat d’assurance.

Le signataire du contrat d’assurance est la personne de contact entre la colocation et l’assurance. Toutes les lettres et frais lui seront donc directement adressés et il sera de sa responsabilité de s’assurer que chaque colocataire règle sa part. En cas de sinistre, c’est lui qui sera tenu pour responsable aux yeux de la loi. C’est aussi lui qui doit indiquer les colocataires sortants et entrants pour mettre à jour le contrat.

C’est donc un rôle important et synonyme de grosses responsabilités, il convient de désigner ce signataire au départ avec soin.

Quelles garanties pour l’assurance habitation colocation ?

Vous devez au minimum souscrire une assurance habitation colocation qui contient une garantie des risques locatifs. Cette garantie protège les assurés contre les dégâts des eaux, les incendies, le vol… Il n’est pas nécessaire que tous les locataires soient assurés contre ce risque, une seule personne couverte suffit à protéger la colocation.

Aussi, nous conseillons à chaque locataire de s’assurer au minimum d’une garantie responsabilité civile. Elle se retrouve notamment dans l’assurance multirisques habitation. L’assurance multirisque habitation prend en charge les dommages matériels et corporels que l’assuré pourrait causer à une tierce personne.

assurance-habitation-colocation-garanties

Les assureurs recommandent également aux colocations de souscrire une garantie dommages aux biens, afin de protéger les affaires des colocataires en cas de sinistre.

Les biens mobiliers de chaque colocataire seront alors évalués en amont afin de déterminer les clauses du contrat. En effet, si la valeur totale des biens de chaque locataire diffère beaucoup, il leur sera alors conseillé de souscrire chacun une assurance individuelle afin que chacun s’assure en fonction de ses besoins personnels.

Ces garanties peuvent être complétées par d’autres garanties optionnelles pour une couverture plus large. L’assurance habitation colocation de Thelem propose :

  • la garantie de tous les biens,
  • une assistance en cas de sinistre ou de tracas du quotidien,
  • la garantie appareils multimédias nomades et loisirs,
  • le relogement en cas d’inondation,
  • la garantie dommage électrique, électronique.

Comment choisir la meilleure assurance habitation en colocation ?

Peu importe que vous choisissiez la formule bail individuel ou le bail commun pour votre assurance habitation colocation, nous vous conseillons de souscrire tous les contrats individuels d’un même logement chez le même assureur. Cela simplifiera les choses en cas de sinistre et évitera les risques de litiges entre assureurs. Vous pourrez peut-être même bénéficier d’une remise sur les tarifs.

Il est ensuite important de choisir votre assurance habitation colocation en fonction de vos besoins personnels. Prenez en compte :

  • les caractéristiques du logement,
  • la valeurs de vos biens mobiliers,
  • le nombre de colocataires et leurs antécédents d’assurance.

En cas de changement de colocataire, que faire ?

Si un des colocataires doit quitter le logement et/ou si un nouveau est sur le point d’arriver, il faut en avertir le propriétaire du logement et la compagnie d’assurance.

L’assureur pourra ainsi remettre à jour le contrat et les garanties de l’assurance habitation colocation, notamment si vous aviez fait le choix d’un contrat unique.

Si la personne qui quitte le logement était la personne de contact, ayant signé le contrat d’assurance habitation colocation, il vous faudra désigner un autre responsable.

assurance-habitation-colocation-déménagementVous devez alors faire un avenant au contrat de location. Un avenant est un document complémentaire au contrat, qui atteste d’une modification du contrat d’assurance habitation colocation actuel, et émanant d’un commun accord entre les différentes parties.

Le point sur le contrat de colocation

Le contrat de location, aussi appelé le bail, permet de garantir et fixer certaines règles entre les locataires et les propriétaires. Il est du devoir des deux parties de respecter ces règles. Prenez donc bien le temps de le lire avant la signature.

Le contrat de colocation mentionne par exemple :

  • une clause solidaire,
  • le montant de la caution,
  • le nom du ou des garants,
  • une clause résolutoire,
  • les modalités de paiement.

Afin d’appartenir officiellement à la colocation, chaque colocataire est prié de signer le contrat de colocation. Et c’est donc grâce à la signature de ce contrat que le locataire pourra par la suite souscrire une assurance habitation colocation.

Vous voilà prêt à démarrer la grande aventure de la colocation et à profiter de tous les avantages qu’elle offre en toute sécurité !

Centre de gestion de la vie privée