Soyez vigilant, campagne d’appels à des fins frauduleuses actuellement en cours. En savoir plus ›

Immobilisation prolongée de votre voiture : quelles précautions prendre ?

9.04.2020

Immobilisation prolongée de votre voiture : quelles précautions prendre ?

9 avril 2020 . 
Thélem assurances

Vous êtes confinés chez vous ou vous vous absentez de votre domicile un certain temps et votre voiture restera à l’arrêt un moment ? Laisser son véhicule immobilisé trop longtemps peut provoquer des pannes lors de sa réutilisation. Alors, faire tourner le moteur de votre automobile fréquemment contribue à son bon fonctionnement. Voici quelques précautions à prendre pour garder votre voiture intacte.

 

Mettez votre voiture à l’abri

Si vous le pouvez, mettez votre voiture dans un garage afin de la prémunir des conditions climatiques, de la poussière et d’autres dégradations possibles. Si vous n’avez pas de garage, couvrez votre véhicule d’une housse pour protéger la carrosserie.

 

Desserrez le frein à main

Le frein à main serré a tendance à se gripper et rendra le desserrage difficile quand vous reprenez votre voiture. Desserrez-le, et passez la première ou la marche arrière pour garder votre véhicule stable. Si vous n’êtes pas rassurés, disposez des cales en bois derrière vos roues pour maintenir le véhicule.

 

Aérez votre voiture

L’air stagnant dans l’habitacle favorise le développement de l’humidité dans votre voiture. Qui dit humidité, dit condensation, dit moisissures ! Bonjour les mauvaises odeurs. Nous vous recommandons de laisser les fenêtres de votre automobile ouvertes d’un à deux centimètres. Votre voiture respirera.

 

Remplissez votre réservoir

Le peu d’essence présente dans votre réservoir se trouve en stagnation durant l’immobilisation de votre véhicule. De la poussière et des particules vont se déposer dans le fond du réservoir et former une matière semblable à de la boue qui risque d’endommager votre moteur. Il est conseillé de faire un demi-plein avant la période d’immobilisation. Passé six mois d’immobilisation, remettez un peu d’essence propre pour absorber les potentiels résidus.

 

Débranchez votre batterie

Bien que votre voiture soit immobilisée et non utilisée, elle sera victime de « pertes de courant résiduelles » qui déchargeront votre batterie petit à petit. Mieux vaut débrancher cette dernière en déconnectant le fil de la borne positive (+) en dévissant la cosse. Votre batterie sera préservée. Lorsque vous reprendrez votre véhicule, pensez à régler votre ordinateur de bord, l’horloge et l’autoradio.

 

Surgonflez vos pneus

Même immobilisés, les pneus s’usent car ils supportent tout le poids de votre voiture. Le caoutchouc risque de se déformer et les pneus peuvent s’affaisser. Il est préconisé d’effectuer un surgonflage de vos pneus de 0,2 à 0,5 bar. Réajustez la pression des pneus à la reprise du véhicule.

 

Préservez vos essuie-glaces

Le caoutchouc de vos balais d’essuie-glaces va perdre de son efficacité à la reprise de votre voiture. Il est probable qu’il s’accroche à votre pare-brise et laisse des traces. Utilisez des chaussettes de protection pour protéger vos essuie-glaces. Un film-plastique ou une serviette peuvent également faire l’affaire.

 

Voiture électrique

Les voitures électriques doivent conserver un niveau de charge entre 50 et 75% et être stationnées dans un endroit fermé et à température ambiante.

 

Profitez de cette période d’immobilisation pour vérifier l’équipement à bord de votre voiture.

 

En savoir plus

Caradisiac : Confinement, absence prolongée : les précautions à prendre pour immobiliser sa voiture en toute quiétude

Le Figaro Automobile : Covid-19: prendre soin de son auto pendant le confinement

Centre de gestion de la vie privée