L’alcool, le cannabis et les dangers de la route

13.03.2019

L’alcool, le cannabis et les dangers de la route

13 mars 2019 . 
Thélem assurances

Le contexte

L’alcool et les cannabis ont de nombreux effets néfastes et entraînent des risques pour le conducteur, ses passagers et son environnement.

L’alcool

Dès 0,3 grammes d’alcool par litre de sang, l’alcool agit sur le comportement. La limite légale de consommation d’alcool est de 0,5 grammes par litre de sang, ce qui correspond à deux verres d’alcool. Dès cette limite atteinte, le risque de provoquer un accident mortel est multiplié par deux. En 2011, l’alcool a été responsable d’un accident mortel sur trois.

Les effets de l’alcool sur un conducteur sont les suivants :

  • Troubles visuels
  • Augmentation du temps de réaction et diminution des réflexes
  • Augmentation de la sensibilité à l’éblouissement
  • Altération de l’appréciation des distances et de la capacité à évaluer la vitesse et les risques
  • Surestimation de ses capacités
  • Diminution de la résistance à la somnolence

Le cannabis

Le cannabis fait partie des substances qui sont incompatibles avec la conduite. Pour cause, ses effets importants sur l’organisme :

  • Troubles visuels et auditifs
  • Altération des capacités de coordination
  • Augmentation du temps de réaction et diminution des réflexes
  • Difficulté à contrôler une trajectoire

La consommation d’alcool associée au cannabis multiplie par quatorze le risque d’accidents mortels sur la route.

Ce que vous risquez

La consommation d’alcool et de cannabis aggrave considérablement les risques d’accidents de la route, c’est pourquoi la loi punit sévèrement tout abus.

  • Alcool : entre 0,50 et 0,80 grammes d’alcool par litre de sang, 6 points en moins sur le permis et une contravention de 135 €. La conduite avec un taux supérieur à 0,80 grammes d’alcool par litre de sang est jugée comme un délit. Un conducteur risque deux ans d’emprisonnement, trois ans d’annulation de permis et 4 500 € d’amende.
  • Cannabis : la conduite sous l’emprise du cannabis est passible d’une peine de deux ans de prison, de trois ans d’annulation de permis et de 4 500 € d’amende.
  • Alcool associé au cannabis : un conducteur sous l’emprise de cannabis et d’alcool (taux > 0,5 g/l) risque trois ans de prison et 9 000 € d’amende.

Nos conseils

  • Buvez des cocktails sans alcool.
  • Désignez un capitaine de soirée.
  • Utilisez un éthylotest qui vous permettra de vérifier si votre taux d’alcool vous permet de prendre le volant.
  • Si votre taux d’alcool est supérieur à la limite légale, prenez un taxi, les transports en commun, ou dormez sur place.
  • La consommation de drogue est illégale, abstenez-vous !

Les chiffres

  • 1 accident mortel sur 3 est dû à l’alcool. C’est la 1ère cause de mortalité sur les routes
  • 1 009 personnes sont mortes sur la route à cause de l’alcool en 2016
  • 455 accidents mortels ont impliqué au moins un conducteur sous l’emprise de cannabis

En savoir plus